Femmesenarchitecture

L'architecture, les femmes et leur vie.

 

Les ingénieurs 8 août 2012

Classé dans : Non classé — femmesenarchitecture @ 8 h 28 min

Hum…il me vient plein d’idées.

En fait, disons le franchement, tout est dans la bague.  Où peut-être sommes nous jaloux de cette fameuse bague leur permettant de se reconnaître entre eux et de là découle notre besoin de porter d’étranges lunettes.  Allez-donc savoir.

Ingénieur, définition: Espèce humaine au raisonnement rationnel, dont les considérations pratiques l’emportent sur les considérations esthétiques.

Architecte, définition: Inverse de l’ingénieur.

La table est donc mise pour, disons, une sorte de relation amour-haine.  Nos relations, généralement bonnes, sont avouons-le parfois tendues; surtout avec structure mettons.  Tsé quand il ramasse ton plan et qu’il t’appelle chaque fois qu’ils trouvent un millimètre non concordant… À la longue ça irrite.   Je sais, je sais, amis ingénieurs c’est votre travail et je ne vous en veux pas vraiment.

Le moment le plus drôle, mais aussi un des plus embarrassants que j’ai vécu, était lors de l’une de ces réunions de coordination avec structure. L’aménagement de notre projet avait changé maintes fois, maintenant que nous croyions être fixés, nous avions demandé à l’ingénieur en structure de venir nous rencontrer afin qu’on revoit ensemble l’emplacement de cette fameuse structure.  Alors, tout roule bon train, on discute du projet et à un moment donné, alors qu’on est dans le vif du sujet, à savoir si une colonne n’entre pas en conflit avec une porte et bien la question de l’ingénieur m’arrive:

Ingénieur:  Jenny, je ne trouve pas ma structure sur tes plans?  Où est-elle?  Ça irait mieux si on la voyait pour vérifier si tout concorde avec architecture.

Jenny ( et sa franchise et spontanéité légendaire):  Ah ben je l’ai enlevé, non non je n’ai pas seulement éteint la couche, je l’ai enlevé.  Je trouvais que ça allait vraiment mieux pour repenser l’aménagement du projet.

MALAISE DANS LA SALLE

Patron de Jenny à l’époque:  Humm Jenny peux-tu juste être un petit peu moins franche s’il vous plaît?  Je t’en pris sois moins franche, je t’en supplie.  Ça va bien aller.

J’en suis encore gênée quand j’y pense.  Et depuis ce jour, plus jamais je n’ai enlevé la structure de sur mes plans d’architecture.

Bonne journée le filles et promettez-moi que ceci restera entre nous!

Jenny

 

 

Pourquoi les architectes s’habillent en noir et portent des lunettes bizarres? 7 août 2012

Classé dans : Non classé — femmesenarchitecture @ 7 h 14 min

Humm… Très bonne question, qui m’avait été posée par une bonne amie à moi, étudiante en psychologie, pendant nos études universitaires.

Comment y répondre?

Selon moi, les architectes s’habillent en noir pour ne pas jurer dans leurs bâtiments.  C’est spontanément la première idée qui m’est venue. Ridicule? Peut-être.  Drôle? Certainement.  Vous, avez-vous une idée d’où ça vient?  Il s’agit d’un fait connu, reconnu et toléré par la communauté architecturale.  Maintenant, de là à l’expliquer c’est une autre histoire…

Et je n’ai rien à dire pour ma défense; ma propre garde-robe de travail étant principalement composée de morceaux noirs.  Un jour, j’ai osé pour un chandail blanc, ma collègue m’a regardé et m’a dit: «Oh mais ça n’a pas l’air d’aller toi aujourd’hui…»  C’est tout dire.

Pour ce qui est des lunettes, ma théorie est différente.  Les architectes ont ceci en commun: ils veulent tous avoir ce petit quelque chose de différent.   Cette touche vestimentaire, accessoire ou encore capillaire qui fait que vous savez qu’ils ne sont ni notaires, ni ingénieurs.  Les lunettes entrent donc, selon moi, dans la catégorie des accessoires démontrant au reste du monde que nous sommes professionnels, oui, mais nous sommes différents.

Une sorte d’hybride produit par le mariage d’un comptable avec un artiste.  Peu importe le genre de l’un et l’autre.

Un jour j’en ai même eu la preuve flagrante.  Je vous explique: je m’étais inscrite à une formation donnée par l’OAQ sur la réglementation du bâtiment.  Le premier matin, j’entre en classe, bien sûre d’arborer un petit quelque chose d’original.  En promenant mon regard autour de la classe, je remarquai qu’on était tous identiques!!!  Tous et chacun d’entre nous affichait sa touche d’originalité sur fond d’habit propre.  J’en étais bouche bée!

Allez mesdames, zieutez autour de vous, je suis sûre que vous sourirez et puis, rappelons-nous: qui ne vaut pas une risée ne vaut pas grand chose!

Bonne journée!

Jenny

 

 

 

 

La technicienne de ma vie 6 août 2012

Classé dans : Non classé — femmesenarchitecture @ 10 h 18 min

Bonjour les filles!

Aujourd’hui je souhaite parler de la technicienne qui m’a tout appris, un peu comme un premier amour.

C’est elle qui a comblé les lacunes laissées par une formation universitaire de cinq ans, formation qui m’a apporté énormément de connaissances qui me serviront toute ma vie mais formation qui a aussi laissée de grands vides en ce qui concerne la pratique quotidienne de l’architecture dans une firme.

La technicienne de ma vie m’a appris qu’un plan ben, ouin ça va mieux avec des axes si tu veux que  l’étage corresponde au rez-de-chaussée en terme de dimensions. Elle m’a appris l’ordre dans lequel les dessins doivent apparaître dans un cahier de plans afin que ce soit le plus fonctionnel possible pour l’entrepreneur.

Elle a patiemment revu mes coupes de murs qui arboraient disons quelques déficiences,  elle a corrigé mes notes, révisé mes tableaux de portes etc.

Vraiment, travailler à ses côtés m’a apporté quasiment autant que mes études universitaires.

Elle m’a traîné sur le chantier, pis ben oui, le beau plan que  j’avais dessiné au millimètre près, était étendu dans le gravier, retenu par une roche.  Ben oui, l’entrepreneur mesurait sur le plan à 1/8 » de pouce avec son ruban à mesurer parce qu’il ne traîne pas d’échelle sur le chantier.  Pis ben oui, à 15 hrs quand on a quitté, les gars étaient assis sur leur boîtes à lunch et mangeaient leurs Joe Louis en nous disant :  »Bye les p’tites dames vous repasserez on est pas sorteux! »

Leurs Joe Louis avaient l’air tellement bons qu’on est allées s’en acheter à la pâtisserie en retournant au bureau.  Welcome into the real world!  Loin des grands théoriciens de l’architecture moderne.

Puis, moi et la technicienne de ma vie sommes sagement rentrées au bureau.

Collègues: Pis le chantier?

Moi: Ah super, ça change du bureau. (Ils ne s’imaginaient même pas à quel point!)

Et vous mesdames, avez-vous une technicienne ou collègue à laquelle vous désirez rendre hommage?

Vous êtes plus que bienvenues de le faire sur ce blog et je me ferai un plaisir de publier vos hommages!

Bonne journée!

Jenny

 

 

 

1234
 
 

POULL HA FEUNTEUN |
Ensemble Vocal du Var &quo... |
LE P'TIT COUP DE MAIN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anesdelabassere
| 2012uneannestudieuse
| Rspg05 : Retraite Sportiv...